contact
don

les services / la transcription de la parole à distance ou avec accompagnement

L'ECRIT POUR ENTENDRE

L'écrit n'est reconnu comme moyen de compensation que depuis la loi de février 2005.

L'ADSM SURDI 50 a développé, en étroite collaboration avec la SCOP le Messageur basée à CHERBOURG (Manche), un service innovant et un nouveau métier. L'objectif est de transcrire en simultané tout ce qui est dit.

La transcription peut être projetée sur un écran à la vue d'un public ou sur un PC portable pour une personne individuelle.

Le transcripteur n'est pas nécessairement sur place pour effectuer la transcription. Elle peut être réalisée à distance grâce à la liaison Internet.

transcription simultanee

La transcription pourquoi ?

Les personnes dont les difficultés de communication liées à une surdité grave sont telles que les aides techniques, si elles sont indispensables, ne sont pas suffisantes pour accéder au message oral. Elles ont les plus grandes difficultés :

  • Lors de démarches personnelles : banques, médecins, sécurité sociale, ...
  • Dans la vie professionnelle : formations, réunions, ...
  • Dans la vie culturelle, sociale ou citoyenne : spectacles, conférences, vie associative

La transcription pour qui ?

L'étude de la DREES sur le handicap auditif de 2007 montre que 600 000 à 700 000 personnes sont atteintes de surdité sévère ou profonde.

Parmi ces personnes, pour qui l'accès au message oral devient très complexe même avec l'amplification du son, la transcription devient un outil essentiel pour l'accès au message oral.

Le professionnel écrit ce qu'il entend et permet ainsi aux personnes malentendantes, qui parlent et communiquent en français :

  • D'effectuer leurs démarches en toute autonomie
  • D'avoir une vie professionnelle et un déroulement de carrière normaux :accessibilité aux formations, réunions...
  • De participer à la vie sociale, citoyenne,  culturelle, ...

Accessibilité pour tous :

L’article 78, loi n°2005-102 du 11/02/05 précise :

« Dans leurs relations avec les services publics, qu’ils soient gérés par l’Etat, les collectivités territoriales ou un organisme les représentant, ainsi que par des personnes privées chargées d’une mission de service public, les personnes déficientes auditives bénéficient, à leur demande, d’une traduction écrite simultanée ou visuelle de toute information orale ou sonore les concernant selon des modalités et un délai fixés par voie réglementaire. Le dispositif de communication adapté peut notamment prévoir la transcription écrite ou l’intervention d’un interprète en langue des signes française ou d’un codeur en langage parlé complété. Un décret prévoit également des modalités d’accès des personnes déficientes auditives aux services téléphoniques d’urgence ».

 

>La SCOP Le Messageur peut être sollicitée par n’importe quel organisme pour la mise en place de l’accessibilité aux déficients auditifs dans les réunions, conférences, débats, forums, spectacles, fêtes, ainsi que pour l'adaptabilité de ses salariés à leur poste de travail

Le professionnel transcrit la totalité du message oral par reconnaissance vocale soit sur écran d’ordinateur soit en le projetant sur grand écran.

Le transcripteur est tenu au secret professionnel et assure neutralité et fidélité dans la transcription des propos.

 

> le service AhCOTE de l'ADSM SURDI 50 intervient à la demande des particuliers pour un accompagnement dans les actes de la vie courante ou lorsque la transcription à distance n'est pas possible.

 

A savoir

Les personnes dont la perte auditive moyenne atteint 70 décibels peuvent solliciter la prestation de compensation du handicap pour obtenir le forfait surdité: Il s'agit d'une somme versée mensuellement sous condition d'âge, pour financer une aide humaine à la communication.

Il faut pour cela contacter la MDA (Maison Départementale des Personnes handicapées) de votre département.

 



"La surdité est un handicap obligatoirement partagé"